L’enseignement supérieur s’enrichit à la rentrée prochaine !

Lors d’une rencontre avec les représentants des médias de presse écrite, mercredi 12 mai, au campus, le directeur Christian Thomas et Maxime Hugé, directeur adjoint en charge de l’enseignement supérieur et professionnel, ont présenté les formations qui feront leur apparition à partir de la rentrée scolaire et universitaire 2021-2022.

Deux nouveautés et une confirmation : le campus Saint-Paul Saint-Georges et les quelque 330 étudiants de son pôle d’enseignement supérieur voient s’élargir le champ des parcours d’apprentissage possibles, à la rentrée 2021-2022.

Signe d’un partenariat plus que jamais renforcé avec l’Arep 56, c’est avec le centre de formation continue de l’enseignement catholique que ces nouvelles formations pourront voir le jour en septembre prochain. « Un mariage entre école et entreprise », dixit Christian Thomas au moment de les introduire.

Le BTS MCO s’ouvre à l’alternance

Le BTS Management commercial opérationnel (MCO), jusqu’ici proposé en formation scolaire, sera désormais aussi disponible en alternance. Et Florian Le Boudouil, le directeur de l’Arep 56, de préciser : « Il vise à former de futurs managers en petites boutiques de prêt-à-porter, en rayons de la grande distribution ou encore en restauration rapide ». Tout en ajoutant qu’il sera laissé la possibilité de se spécialiser ensuite : commerce-distribution ou commercial.

L’autre “nouveau visage” sera une formation bac +3 chargé des ressources humaines, là encore en alternance et qui fait suite à une importante demande de PME mais aussi de grands groupes avec des services déjà bien structurés, sans oublier les agences de travail temporaire. « Des métiers actuellement en tension », confie Florian Le Boudouil.

Les candidats à la rencontre des entreprises le 26 mai

Alors que près de « 25 entreprises du pays de Vannes ont fait part d’une quarantaine d’offres pour un diplôme reconnu par le Ministère du Travail », un job dating aura justement lieu au campus Saint-Paul Saint-Georges le mercredi 26 mai, de 17 h à 19 h, lors duquel des entreprises partenaires assureront le dialogue avec les candidats, physiquement ou à distance.

Une belle opportunité alors qu’un apprenti a « 80 % de chance de s’insérer professionnellement dans les six mois suivant sa formation », soulignent les responsables du campus et de l’Arep 56.

Encore quelques places pour la formation OME…

Lancée l’année dernière, la formation bac + 3 Organisation et management de l’événementiel (OME) est inscrite au Registre national des certifications professionnelles (RNCP) et façonne les futurs chefs de projets événementiel.

Sont d’abord enseignés six mois de cours, assurés à 90 % par des professionnels, « ce qui permet aux étudiants d’être en relation directe avec des intervenants du milieu professionnel », relève Cédric Le Ru, le responsable de la formation. Suivent cinq à six mois de stage.

Alors que les modules « ont été réactualisés depuis l’an dernier », quelques précieuses places sont justement encore disponibles pour la promotion 2021-2022. À bon entendeur…