Une semaine du son au lycée St Paul

Dans le cadre de la semaine nationale du son, Dominique OILLIC, infirmière et Cédric LE RU, animateur audiovisuel et régisseur de l’amphithéâtre, ont organisé auprès des élèves de seconde un atelier de sensibilisation aux risques de perte d’audition liée au bruit.

Les 500 élèves de seconde ont pu, pendant une heure, écouter Tiphaine GERARD  et Benoît BATTEUR, médecins ORL à l’hôpital de Vannes. Ils sont intervenus sur la nécessité de faire attention aux abus sonores pour la bonne santé de l’oreille. Cédric LE RU à quant à lui expliqué le processus de diffusion du son lors des concerts et les méfaits de la compression musicale.

“Il faut donner de nouveaux réflexes aux jeunes”

Extrait de l’article de Ouest-France du lundi 1er février 2016 :

« Nous avons ciblé les 500 élèves de seconde, précise Dominique Oillic, infirmière. L’objectif est de leur faire comprendre l’impact qu’a le bruit sur leur audition, que ce soit dans la vie quotidienne, en écoutant de la musique avec un casque ou lors de concerts notamment. »

Dans un premier temps, les élèves ont visionné un petit film sur le fonctionnement de l’oreille et l’impact des nuisances sonores.

« La perte d’audition commence très jeune aujourd’hui, constate le Dr Tiphaine Gérard, venue animer ces ateliers. Ce qu’il faut contrôler, c’est le niveau sonore et le temps d’exposition à celui-ci. Être en présence de bruits forts longtemps, et régulièrement, engendre des risques d’acouphènes permanents et une perte d’audition définitive. Il faut donner de nouveaux réflexes aux jeunes, notamment le port de bouchons d’oreilles lors des concerts. »

 

Parallèlement à ces rencontre, les élèves de l’option TSA (Techniques du Spectacle et de l’Audiovisuel) ont pu assister à un atelier autour des réseaux audio-numériques encadré par Matthieu LE FAILLER, sonorisateur professionnel (notamment aux Vieilles Charrues à Carhaix)